Conseils d'experts

Financement : Où trouver l’argent pour créer une entreprise ?

Nous constatons que la plupart des créateurs d’entreprise ont de très bonnes idées de créations mais presque pas d’apport personnel pour les développer. Pourtant des solutions existent.

AfriqueDigital.com vous livre quelques pistes pour trouver de l’argent :

1. Le « love money », un premier coup de pouce bien utile

Souvent considéré comme indispensable pour démarrer une entreprise, l’apport personnel vous servira à :

  • autofinancer certains besoins qui ne seront pas pris en charge par les banques : études de marché, frais de formalités, trésorerie de départ (Besoin en Fonds de Roulement).
  • rassurer les banques, surtout si avez besoin d’un crédit

La « love money » est l’argent que le créateur peut tenter de réclamer à sa famille, à ses amis. L’avantage avec cette méthode est que le créateur rassurera le banquier, si vos amis vous font confiance c’est qu’ils croient en votre projet et qu’il est viable.

2. Les concours, aides et subventions

Il existe un certain nombre de concours organisés pour les créateurs d’entreprises, Nous vous en donnons quelques exemples :

Les aides sont distribuées par l’Etat. Prenons le cas du Sénégal qui a mis en place un Fonds d’investissement et de garantie pour promouvoir les investissements productifs des sénégalais de l’extérieur. Plus d’informations, visitez leur site : http://faise.sn/ Et pour les autres pays africains, je vous conseille de visiter leurs sites internet officiels.

3. Le « crowdfunding « , un outil participatif en plein boom

Les plates-formes de crowdfunding, autrement dit de financement participatif, permettront dès sa mise en application aux internautes d’investir en un clic. Jusqu’à présent en effet, la législation maintenait ses plateformes dans une véritable zone grise juridique, pour ce qui est du prêt et de « l’equity ». Leur bonne santé ouvre pourtant de sacrées perspectives: elles avaient collecté 126 millions de dollars en 2015 soit 0,4% du total mondial. Afrikstart, Smalaandco, Cofundy, Africafunding, It’saboutmyafrica… Comment s’y retrouver avec toutes les plates-formes existantes? Il faut d’abord distinguer les différents types de financement proposés: dons (pour pré-vendre un produit, ou collecter de petites sommes), prêts, voire levées de fonds. Il faut ensuite s’investir dans le marketing de son appel aux dons, car une campagne de crowdfunding réussie demande autant d’efforts que de convaincre un banquier. Et surtout bien évaluer si votre projet est assez  » sexy  » pour séduire les internautes.

4. Les prêts bancaires et garanties

Il n’y a pas vraiment de règle mais la plupart du temps les banques ne financent pas plus de 70% de l’investissement. Plus votre apport personnel est important, plus la banque pourra vous prêter.

Les banques peuvent demander des garanties telles que hypothèque, caution, … pour vous prêter de l’argent pour votre projet.

5. La prise de participation au capital

Il existe des sociétés dites « leveurs de fonds » qui peuvent aider les créateurs d’entreprise, contre une rémunération, à monter les dossiers des plans d’affaires et à les présenter à des investisseurs.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top articles

Top